ASINVESTIMMO : LMNP LMP : LES AVANTAGES - Actualités - ASINVESTIMMO immobilier clamart , immobilier villiers sur marne , immobilier asnieres sur seine , immobilier rueil malmaison , immobilier chatenay malabry , immobilier paris Tout l'immobilier en ligne immobilier Programmes neufs Paris, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret, Hauts de Seine (92) - Appartement, Immeuble, Loft, Maison, Programme Neuf, - Programmes neufs Paris, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret, Hauts de Seine (92) - Agence immobiliere Asinvestimmo, programmes neufs, vente, location, achat de maison, appartement, studio, garage, 17ème arrondissement de Paris, ou aux alentours : Paris 18ème, Paris 16ème, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret et autres villes du département des Hauts de Seine (92).

LMNP LMP : LES AVANTAGES

Partager sur :
LMNP LMP : LES AVANTAGES

LMNP LMP : LES AVANTAGES

Défiscalisez vos revenus locatifs

La location en meublé, c’est souvent l’option la plus avantageuse pour louer un bien et vous constituer un capital. Vous avez deux statuts au choix pour déclarer vos revenus de loueurs en meublé "professionnel" LMP ou "non professionnel" LMNP. 

Quels sont les avantages à faire de la location meublée plutôt que vide ?

LE STATUT
Le statut change. Du régime fiscal de bailleur à celui de commerçant, les loyers perçus ne constituent pas des revenus fonciers comme c’est le cas pour des locaux nus, mais des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) soumis à une fiscalité plus favorable.

LE RENDEMENT
A qualité équivalente, un loueur en meublé percevra des loyers de 15 à 25 % plus élevés que pour une location nue.
La rentabilité de la location meublée est donc souvent supérieure, même si elle implique des dépenses supplémentaires : équipements, entretien, services, coûts de commercialisation…
Tous les coûts liés à la location meublée sont normalement déductibles du bénéfice imposable.

LA SOUPLESSE DU BAIL
En location nue, la durée minimale du bail est normalement de trois ans. Alors que pour les locations meublées, les durées peuvent être très courtes (à partir d'un jour) et s'étendre sur une durée de plusieurs mois ou années.
En terme de gestion du bail, la location en meublée est donc plus souple que la location de locaux nus. 

L’abattement forfaitaire : il s’applique aux recettes annuelles quand elles sont inférieures à 32 600€ (sauf exceptions), il est passé de 71 à 50% en 2009, pour les propriétaires qui ne veulent pas se compliquer la vie, ce régime de la micro-entreprise garde des atouts,  mais sur le plan fiscal, la solution la plus rentable est d’opter pour le régime réel d’imposition pour pouvoir mieux déduire toutes les dépenses et amortir le prix du revient du logement.
Ce système d’amortissement constitue l’atout principal de la location meublée, tout bien se déprécie au fil des années (la charpente, le toit…), pour en tenir compte le loueur en meublé peut déduire des ses revenus locatifs un pourcentage qui reflète cette perte de valeur.
Pour un immeuble ordinaire, qu’il soit neuf ou ancien, le taux moyen tourne autour de 3%, chaque année les recettes peuvent être retranchées de 3% du cout du logement, dans la plupart des cas, les recettes locatives sont faiblement fiscalisées, voire exonérées.
Exemple : Un bien vaut 300 000€ et les loyers rapportent 12 000€. On peut en déduire 9000€, plus la taxe foncière et autres dépenses, cet amortissement peut aller jusqu'à 30 ans, on encaisse donc des revenus peu imposés.

Cette option impose la tenue d'une comptabilité, ce qui permet d'inscrire le bien à l'actif du bilan et donc d'en amortir le prix de revient.

 Vous déduisez de vos revenus locatifs l'ensemble des charges liées à votre investissement :


Intérêts d'emprunt,



Charges de copropriété,


Prime d'assurance de l'immeuble,


Frais d'acquisition (le cas échéant),


Taxe foncière,


Honoraires de cabinet comptable,

 Amortissements


Impôt sur la fortune

De façon logique, les logements possédés par des loueurs en meublé professionnels sont exonérés d'impôt sur la fortune en tant que biens professionnels

Ce qui naturellement n’est pas le cas des loueurs en meublé non professionnels : le logement est dans ce cas soumis à l'ISF. 

Plus-values

La plus-value éventuelle réalisée lors de la vente du bien est soumise :

  • au régime des plus-values immobilières privées pour les loueurs non-professionnels, et cela même si une partie du prix d'acquisition a été passé en amortissements.
  • au régime des plus-values professionnelles pour les loueurs professionnels, ce qui peut entraîner une exonération sous certaines conditions.


Si vous êtes intéressés, que vous souhaitez plus d'informations ou une simulation, contactez-nous par mail à l'adresse contact@asinvestimmo.com, ou par téléphone au 01 40 55 81 81.

Tags: pinel, investissement, ptz+, immobilier, asinvestimmo