ASINVESTIMMO : 1er trimestre 2017 : des taux stables pour les crédits immobiliers ! - Actualités - ASINVESTIMMO immobilier saint ouen , immobilier aubervilliers , immobilier clichy , immobilier puteaux , immobilier nanterre , immobilier boulogne billancourt Tout l'immobilier en ligne immobilier Paris, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret et autres villes des Hauts de Seine (92) - Appartement, Immeuble, Loft, Maison, Programme Neuf, - Paris, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret et autres villes des Hauts de Seine (92) - Agence immobiliere Asinvestimmo, Annonces immobilières, vente, location, achat de maison, appartement, studio, garage, 17ème arrondissement de Paris, ou aux alentours : Paris 18ème, Paris 16ème, Neuilly sur Seine, Boulogne Billancourt, Levallois Perret et autres villes du département des Hauts de Seine (92).

1er trimestre 2017 : des taux stables pour les crédits immobiliers !

Partager sur :
1er trimestre 2017 : des taux stables pour les crédits immobiliers !

Les banques stabilisent leurs taux pour les crédits immobiliers !

Les taux moyens devraient atteindre les 2% fin 2017 selon certaines estimations mais en ce premier trimestre, les barèmes se stabilisent. Les banques et établissements de crédit proposent encore des conditions favorables pour les emprunteurs, notamment pour financer les projets immobiliers.

Au mois de mars 2017, le niveau des barèmes semble se stabiliser sur les financements à l’habitat, aussi bien pour les primo-accédants que pour les investisseurs. La remontée progressive des taux annoncée fin 2016 a engendré une augmentation de demande de financements immobiliers, qui a battu un record sur cette période. En raison de la prévision d’augmentation des taux de prêts immobiliers à l’habitat, de nombreux ménages ont consulté les banques afin d’accéder à la propriété, pour habiter (primo-accédants surtout) ou investir.

Cette tendance a été remarquée sur l’ensemble du territoire Français et pour tous les types de profil emprunteur. Suivant cette tendance et la concurrence bancaire étant présente, les organismes prêteurs en ont profité pour proposer des conditions attractives, notamment sur leur produit d’appel : le crédit immobilier. Au mois de mars, les taux d’emprunt stables ont permis de fidéliser la clientèle en assouplissant les modalités d’octroi auparavant strictes.

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a d’ailleurs émis des inquiétudes et mis en garde les établissements bancaires sur les risques qu’ils encourent s’ils atténuent de manière trop importantes leurs critères d’acceptation en période de hausse des Obligations Assimilables du Trésor sur 10 ans.

Il reste néanmoins intéressant pour les aspirants à la propriété de solliciter un organisme financier afin de se faire accorder un emprunt aux conditions attractives, notamment au niveau du coût total de celui-ci. Cette tendance ne concerne pas seulement les primo-accédants, mais tous les profils-emprunteurs qui souhaitent financer un projet particulier immobilier.